Beauté

Comment expliquer la beauté ?

La beauté, symbole de divinité, d’art, de richesse et de réussite, a traversé plusieurs âges et reste au cœur des œuvres humaines. On veut quasiment tous de belles maisons, de jolies voitures, un beau compagnon, une jolie montre, etc. Mais, comment peut-on vraiment définir la beauté ?

Vers une définition de ce qui est beau

Ici, on parlera de la beauté dans le domaine esthétique. Il se peut qu’une multiplicité d’objet forme une unité remarquable. Il se peut également qu’une matière ait une forme exceptionnelle. On est aussi tenté de dire qu’au milieu d’une grande diversité se trouve un ordre précieux. Ces observations, qui font le plaisir des sens, sont le fruit d’une réflexion cognitive et une participation intellectuelle. Les efforts combinés des sens et du mental permettent d’identifier ce qui est beau dans le monde esthétique. C’est en réfléchissant qu’on s’attèle à démarquer la beauté artificielle de la beauté naturelle. Ces perceptions sont fonction des connaissances acquises, de la culture, et de la religion.

A lire aussi : Comment trouver la coupe de cheveux qui nous va le mieux ?

À chaque époque, une définition de la beauté

Au moyen âge, un artisan se complairait assez bien lors de la fabrication d’un crucifix. Aujourd’hui, un plasticien éprouverait du vrai plaisir à faire ces installations. Ces deux personnes n’ont quasiment rien de commun, mais pour chaque époque, on dirait que « l’œuvre est magnifique ». On peut donc considérer la beauté comme une valeur qui évolue selon les circonstances. C’est une valeur qui peut rencontrer des oppositions dans le mental des hommes. Un bouddhiste et un chrétien verront un crucifix de différentes façons.

La beauté et la perfection

Dans certaines cultures, le beau est une révélation de ce qui est divin. Dans un texte du Banquet du Platon, on remarque un processus qui permet d’aimer les belles âmes en passant par l’attachement aux beaux corps. Ce processus semble s’achever par la « contemplation de la beauté en soi », et qui permet d’élever son âme. On estime également que la beauté est une expression de l’harmonie. Cette harmonie stipule que plusieurs objets mis ensemble forment une unité majestueuse, une perfection. C’est dans ce sens que Plotin, le philosophe grec a affirmé « La beauté consiste dans l’accord et la proportion des parties entre elles et avec le tout ».

A découvrir également : Comment se maquiller le visage étape par étape ?

Une définition relative

Hume, le philosophe écossais explique que « La beauté n’est pas une qualité inhérente aux choses elles-mêmes, elle existe seulement dans l’esprit qui la contemple, et chaque esprit perçoit une beauté différente ». Ceci implique que chacun a avant toute chose sa définition de la beauté.

Quand vous dites « c’est beau », ce n’est pas vrai, ce n’est pas faux, c’est juste votre perception des choses.