auto-édition

Auteurs (es) auto-édités : Késako et mon avis.

Hello tout le monde, la vie est belle ?

Cette semaine on parle lecture et surtout auteurs auto-édités. Qu’est ce que l’auto-édition ? Qui sont ces auteurs, que publient-ils ? Le font-ils par choix ?

L’auto-édition c’est quoi ?

Ce sont des auteurs (es) ou écrivains (autrices) comme vous voulez qui se débrouille tout seul. L’auteur (e) est à la fois l’écrivain et l’éditeur.

Ma bouille et moi vous parlons culture cette semaine…si si !

Comment j’en suis arrivée à lire de l’auto-édition ?

J’ai découvert le monde de l »auto-édition grâce à Melody George que j’ai connu grâce au RS et qui est elle même une auteure auto-éditée. Soyons honnête le monde de l’auto-édition à plutôt mauvaise presse… mais je me suis tout de même interrogée sur ces auteurs indépendants. Sont-ils auto-édités parce qu’il sont de mauvais auteurs dont personne ne veut ou par choix ? Le monde de l’édition traditionnel (=maison d’édition) ne va pas fort et ils peinent (tous !) à prendre le moindre risque avec un nouvel auteur. Nombreux sont les maisons d’édition qui préfère jouer la sécurité avec des auteurs déjà connus…. Mais est-ce vraiment la seule raison qui pousse un auteur à s’auto-éditer ? Je ne pense pas ! J’ai eu l’occasion de me pencher sur ces auteurs indépendants et j’ai cru comprendre que la plupart trouve satisfaction avec de mode de distribution.

Le lien du livre de Mélody George ici :

Quelle différence avec les maisons d’édition traditionnelles ?

Avantage / Inconvénient :

L’avantage est que vous garder totalement votre liberté de création. Vous êtes seul maître à bord pour le titre, l’évolution de l’histoire, la couverture, la date de sortie du livre, le prix, la promotion etc…

L’inconvénient est que vous devez tout faire tout seul…enfin en parti. Vous pouvez faire appel à des créateurs d’images si vous le désirez et si vous avez le budget. La relecture et la correction vous incombe aussi et croyez-moi c’est pas la partie la plus marrante du projet. Là aussi vous pouvez vous faire aider par des béta-lecteurs mais sachez qu’il vous faudra les rémunérer aussi.

A mon avis l’inconvénient est surtout du coté de la visibilité : Un lancement de votre livre avec une grande maison d’édition aura plus de visibilité (et plus de moyen) que derrière vos écrans avec vos RS….quoi que là aussi les mentalités changent et tant mieux.

Et financièrement ? Là on passe du simple au double (voir plus ) pour être honnête. Si les maisons d’édition vous octroie généreusement 10 % (et encore si vous avez déjà une notoriété ) du prix de vente, l’auto-édition (et plus précisément le leader Amazon) vous rémunère 70% environ pour un même prix de vente… non négligeable comme écart hein ?!?.

Idem pour les délais de paiement, Amazon paye régulièrement (au trimestre il me semble) alors que les maisons d’éditions traditionnelles vous rémunère un an après la sortie du livre (certains n’ont jamais vu la couleur de leur argent les maisons d’éditions ayant fermées entre temps). Les auteurs édités sur Amazon sont aussi libre de fixer le prix de leur livre (une fourchette de prix leur ai tout de même conseillée).

Bref vous l’aurez compris l’auto-édition à ces avantages et ces inconvénients...non négligeables des deux cotés.

Comment j’ai découvert ces auteurs ?

En lançant une twit sur Twitter tout simplement. J’ai essayé de me diversifier le plus possible dans mes choix et je dois avouer que je n’étais pas peu fière de ma PAL.

Mes lectures :

Six (les moissonneurs stellaires T1) / Khalysta farall

Synopsis : Ils sont arrivés un jour et ont détruit notre planète …». C’est en entendant répéter cette phrase que Cowl, un jeune pilote, a grandi sur une flotte spatiale. Fuyant un ennemi que nul ne semble avoir vu depuis longtemps, les derniers humains avancent inlassablement dans les espaces inconnus et inexplorés sans jamais se fixer nulle part. Mais un jour, alors qu’il explore une nouvelle planète, Cowl trouve une jeune fille étrange et partiellement amnésique. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Et surtout, comment se fait-il qu’elle sache autant de choses sur la Terre et ce qui s’y est passé des siècles auparavant ?

Mon avis :

J’ai été surprise et embarqué dans cette histoire dès le début, pourtant la science fiction n’est pas ma lecture de prédilection. J’ai bien aimé le personnage principal Cowl même si j’avais un peu envie de lui mettre des baffes et de le secouer ! Son inertie face à la situation (pourtant claire) m’a un peu exaspéré. Les personnages sont attachants, les robots aussi (sic) et l’histoire est bien ficelée. Le style d’écriture est fluide et agréable à lire. Bref un succès que je vous recommande et je lirais avec plaisir les autres tomes.

Pour info : J’ai lu ce livre en « prêt » grâce à mon abonnement Amazon Prime. Ce mode de lecture vous permet d’emprunter gratuitement des livres pendant 15 jours (comme dans une bibliothèque municipale) TOUT EN PERMETTANT QUE L’AUTEURE SOIT RÉMUNÉRÉE. L’auteure est donc payée au nombre de pages lues ce qui est une très bonne chose à mon avis…

Le lien pour Amazon kindle : Ici

Le lien du livre ci dessous : 

Moments de grâce / Lily B Francis

Synopsis : Grace a 65 ans. Elle a tout oublié. Sa fille Annabelle n’en a que faire, elle a toujours eu avec elle a une relation compliquée. Lorsqu’elle trouve un jour par hasard une boîte contenant des souvenirs et des lettres du premier amour de Grace, Gaspard, elle réalise qu’en réalité elle en sait bien peu sur celle qui l’a élevée. Avec son frère, Octave, et son fils qui étrangement s’appelle aussi Gaspard, elle part à la recherche de ce passé et de cet amour perdu.
Mais en tentant de réconcilier Grace avec son destin brisé, c’est peut-être elle-même qu’elle va retrouver.

Mon avis :

Attention pépite ! Pour faire simple ce livre est un pur moment de douceur. Ce livre est touchant, il dégage plein d’amour sans tomber dans le coté « gnangnan » ou « cul-cul la praline ». Il aborde les relations familiales parents-enfants ? Nous sommes tous les enfants de nos parents mais les connaissons-nous vraiment ? Leurs secrets ? Qui étaient-ils avant d’être nos parents ? Qu’on-t-ils vécu ? Leurs vies auprès de nous est-elle un choix ? Chaque personnage est attachant, notamment la fille authentique et criante de vérité. Ce livre est intense en émotion, un beau moment d’évasion en ces temps difficiles.

Le lien du livre :

En solo pour le meilleur et pour le pire / Marie Lerouge

Synopsis : Profiter à fond de sa liberté reconquise et des plaisirs de la vie en solo, voilà ce qu’espérait Laure en se séparant de Gaspard après trois ans d’une vie de couple un peu trop plan-plan à son goût. Tout irait pour le mieux si son entourage ne s’acharnait à lui faire regretter son « burn-out sentimental ». Alors que son ex, alias « docteur Mamour », s’est envolé en mission humanitaire au Cameroun, les galères s’accumulent chez elle comme dans le lycée parisien où elle enseigne l’anglais. Face à une mère intrusive, des copines fuyantes, un sex-friend envahissant, un chat jaloux, une voisine irascible et un élève redoutable, Laure commence à flancher. Et si la vie de joyeuse célib ne ressemblait pas du tout à celle dont elle avait rêvé ? Et si celui qu’elle a laissé s’échapper n’était autre que l’homme de sa vie ? Une comédie romantique pleine d’humour sur les tribulations amoureuses d’une célibattante d’aujourd’hui.

Mon avis :

J’ai ris mais j’ai ris ! Quelle phénomène cette héroïne ! Elle enchaîne les situations aussi pittoresques que cocasses pour apprécier son célibat. La fin est prévisible mais n’altère en rien la bonne humeur de ce roman…. Ah j’oubliais, les copines foldingues (on en a toutes une dans notre entourage) et la maman sont parfaites dans leurs rôles aussi. Si vous aimez les histoires déjantées avec une bonne dose d’humour allez y vous passerez un excellent moment.

Le lien du livre :

Le train qui en cachait un autre / Lucie Renard

Synopsis : Qui n’a pas rêvé un jour de se tromper de train, filer en sens inverse et prendre la poudre d’escampette ? Joséphine, quarante-ans-et-quelques, entame et finit chaque journée ballottée dans le train-train du boulot, des petits soucis qui deviennent plus grands au fur et à mesure que les enfants deviennent ados, des doutes de plus en plus profonds quant à son couple. Un jour de pagaille dans les transports en commun, elle monte dans le mauvais train. Victime d’un accident, elle devra apprendre à reconstruire sa vie en mettant bout à bout rencontres heureuses et petits bonheurs, jusqu’à ce qu’un homme mystérieux et fascinant croise son chemin. Dans ce septième roman, Lucie Renard vous emmène, sur un fond de romance, à réfléchir sur les choix, les intersections de la vie, les rencontres et le développement personnel.

Mon avis :

En ces temps difficiles nous sommes nombreux à nous poser quelques questions sur la vie que nous vivons réellement et la tournure qu’elle à pris. Vivons nous notre vraie vie ? Celle que nous voulions ? Sommes nous lassé de la vie que nous menons ? Quel élément perturbateur déclencherait en nous cette étincelle qui ferait qu’on « oserait » en changer ? Un incident technique sur la ligne SNCF et toute une vie bascule. Beaucoup de nous se reconnaîtront à travers cette mère de famille débordée et lassée de cette vie sans épanouissement, que ce soit dans le rôle de maman, d’épouse ou professionnel qu’importe nous sommes toutes des Joséphine à un moment ou à un autre de notre vie. L’écriture est impeccable, le style est fluide, l’histoire bien ficelée et suffisamment entraînante pour ne pas le lâcher le livre. J’ai découvert cette auteure pour mon plus grand plaisir et j’en lirai d’autres c’est certain.

Le lien du livre :

Il n’y a pas de hasard que des rendez-vous / Rita Badraoui

Synopsis : À 33 ans, Nina ne se remet pas de sa rupture avec Paul. Alors qu’elle se voyait la bague au doigt prête pour fonder une famille, elle doit faire le deuil de sa relation et des enfants qu’elle imaginait déjà. Triste et en colère, elle ne rêve que d’une chose, partir loin de Montréal et s’évader. Par chance, elle gagne un séjour dans une auberge, l’auberge de Vie. Alors qu’elle croyait y passer quelques jours de repos, Nina découvre un univers où elle fera des rencontres qui transformeront à jamais sa vision de la vie…Un roman feel good qui, dans un style léger et très actuel, livre des clés et des pistes de réflexion sur l’amour, le bonheur, la spiritualité, le sens de la vie et la possibilité de se réinventer. Un très beau cadeau à s’offrir ou à offrir à une amie qui veut prendre sa vie en main et aller de l’avant vers ses rêves!

Mon avis :

Un beau mélange entre développement personnel et roman. J’ai aimé l’histoire malgré quelques passages « déjà lu ». L’histoire à un bon démarrage mais j’aurais aimé un peu plus de détail sur Nina. Notre héroïne est plongée dans un conflit intérieur du à une rupture sentimentale (qu’on a toutes connues) et au final nous en apprend sur nous même et sur nos échecs amoureux. Nous évoluons au même rythme qu’elle finalement. Malgré tout ça reste une lecture rafraîchissante, un livre plein d’espoir avec un style d’écriture plutôt doux.

Le lien du livre :

YouTube :

Attention concours : Rendez-vous sous cette vidéo Youtube ou en commentaire sous cet article pour gagner des exemplaires.

Conclusion :

Selon moi ce sont de vrais auteurs à part entière ! J’ai du mal à comprendre cette distinction envers ces auteurs auto-édités, j’ai lu des livres bien moins bons (à mon avis) en édition traditionnelle. Beaucoup d’auteurs indépendants le sont par choix tout simplement alors pourquoi les différencier ? Ils ont fait le choix de garder leur liberté créatrice et financière et après m’être renseigné sur les maisons d’éditions traditionnelles je comprends ce choix.

Et vous ? Avez-vous déjà lu des auteurs (es) auto-édités ? Lesquels ? Etes-vous tentés par ces auteurs ?

Culturellement votre,

Estelle

6

16 Comments

  • Avatar
    Audrey 29/05/2020 at 11 h 58 min

    Coucou Estelle
    Je lis moi aussi quelques auto-édité de temps en temps et en effet même si les préjugés ne sont pas toujours sympa, les romans découverts sont parfois comme tu le dis si bien tout aussi bien ou mieux que certains romans de ME !
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    Reply
    • Estelle
      Estelle 01/06/2020 at 11 h 38 min

      Coucou Audrey,
      Tu as raison certaines préjugés sont infondés, ce que j’ai lu vaut bien mieux que certaines mièvreries (dsl) sorties des ME…mais on ne donnera pas les noms 😉
      Bisous

      Reply
  • Avatar
    Blonde and Peonies 29/05/2020 at 18 h 14 min

    Je ne crois pas avoir déjà lu de livre auto-édité, il faut dire que je lis plutôt de la littérature classique en général, des bisous 🙂

    Reply
    • Estelle
      Estelle 01/06/2020 at 11 h 35 min

      Coucou
      Ah oui effectivement ;-), mais si tu es tenté de découvrir un autre style de lecture n’oublie pas de participer au concours.
      Bisous

      Reply
  • Avatar
    Mistigri 30/05/2020 at 9 h 18 min

    Coucou !!
    J’ai moi même lu un livre auto édité d’une amie et je trouve fascinant cette demi liberté car il y a tant de chose qui finalement entoure ce terme mais j’aime sortir des sentiers battus… de gros bisous

    Reply
    • Estelle
      Estelle 01/06/2020 at 11 h 34 min

      Coucou
      Voila c’est ça ! La liberté de lecture. Sortir des sentiers battus, décider nous même de nos lectures et pas ce que les maisons d’édition veulent nous faire lire….
      Bisous
      Ps: N’oublie pas de participer aux concours 😉

      Reply
  • Avatar
    Le boudoir d'Amandine 31/05/2020 at 18 h 19 min

    Coucou !
    J’ai déjà lu des romans auto-édité et j’aime beaucoup le concept ! J’essaie de pousser mon chéri à sauter le pas (il aimerait écrire un roman).
    Bisous

    Reply
    • Estelle
      Estelle 01/06/2020 at 11 h 31 min

      Coucou
      Ah mais ouiiii pousse-le à le faire, l’auto-édition est une belle opportunité pour les nouveaux auteurs (et les confirmés aussi d’ailleurs !).
      Bises

      Reply
  • Avatar
    Le petit monde de NatieAK 01/06/2020 at 21 h 07 min

    Hello,
    Je me demande si les choses ne sont pas en train de changer.
    L’attrait de l’auto édition, c’est la découverte d’auteur encore inconnu et donc de potentiel perle. ^^
    Normalement, je suis plus thriller mais EN solo me donne envie de le lire !
    Bisous

    Reply
    • Estelle
      Estelle 08/06/2020 at 19 h 31 min

      Coucou
      Oui les choses changent (doucement) et tant mieux. J’ai appris que la saga des nuances de Grey était une auto-édition à la base…alors oui je pense que l’auto-édition va révéler des perles 😉
      Je veux être libre de lire ce que j’ai envie et pas uniquement ce que les maisons d’édition m’impose à travers leurs sélections….la liberté de lecture 😉
      Bisous

      Reply
  • Avatar
    Laura 02/06/2020 at 12 h 20 min

    C’est vrai que je me tourne jamais vers des auto édités car le plus facilement ils sont accessible sur Amazon et c’est une plateforme que je ne soutiens pas mais il faudrait que je me renseigne directement auprès des auteurs.
    En tout cas tes avis donnent envie de se lancer.

    Reply
    • Estelle
      Estelle 08/06/2020 at 19 h 28 min

      Coucou
      Oui je reconnais qu’Amazon peut avoir des travers mais concernant l’auto-édition il me semble (à vérifier) qu’il est le seul qui édite des auteurs « auto-édités » sans que l’auteur n’est à faire la moindre avance de frais. Tout est gratuit pour l’auteur et d’après mon enquête il y a plusieurs auteurs qui en vivent aujourd’hui….
      Bisous

      Reply
  • Avatar
    s0lange 03/06/2020 at 12 h 17 min

    Coucou, je ne connaissais pas vraiment la différence, et c’est vrai qu’il y a des avantages et des inconvénients. Comme pour beaucoup de choses ont donne plus de chance à quelqu’un de déjà connu ou qui a fait ses preuves, plutôt qu’à des gens qui sont nouveaux mais qui ont autant de talents. Merci pour cet article 🙂

    Reply
    • Estelle
      Estelle 04/06/2020 at 14 h 57 min

      Coucou,
      Tu as parfaitement raison, rare sont les maisons d’édition qui prennent des risques avec un nouvel auteur, mais aujourd’hui j’apprécie d’avoir ce choix de lecture et de donner sa chance à un nouvel auteur.
      Merci pour ton passage
      Bises

      Reply
  • Avatar
    Elodie 06/06/2020 at 13 h 11 min

    Coucou mon Estelle 😘 merci pour la mention du livre c’est vrai que c’est une belle aventure l’auto édition et je suis très heureuse que tu franchisses le pas. En ce qui concerne tes lectures j’avoue avoir très envie de lire en Solo pour le meilleur et pour le pire 😁 gros bisous 😘

    Reply
    • Estelle
      Estelle 08/06/2020 at 19 h 25 min

      Coucou
      Merci t’es toujours là pour me soutenir dans ce projet fou d’éditer mon livre….affaire à suivre 😉
      Bisous

      Reply

Leave a Comment