mental-health

Comment j’ai surmonté une angoisse alimentaire.

Hello Ô hello à toutes. La vie va comme vous voulez ?

Cette semaine on parle bouffe mais pas question de recette on parle de rapport avec la bouffe. Rapport pas toujours très simple mais présent pour beaucoup d’entre nous. Sujet ô combien délicat pour beaucoup de femmes, mais il y a aussi des hommes ne les oublions pas. Donc cette semaine on parle « angoisse alimentaire ».

Qui ne sait jamais trouvé trop grosse et qui n’a jamais fait aucun régime pré-bikini, et cette année comme tous les ans les magazines et autres applications téléphoniques regorgent de « recettes-miracles » pour nous faire fondre avant l’épreuve du maillot de bain.

Que les choses soient claires je ne m’étais pas dirigé vers la sophrologie pour régler un problème de poids mais de stress, donc inutile de vous dire que ce qui se passa lors de cette séance j’en suis la première étonnée.

sophrologie-angoisse-alimentaire

D’abord qu’est ce qu’une angoisse ?

Je dirais que c’est un état émotionnel aiguë et intense inconfortable physiquement que je ne parviens pas à contrôler. C’est aussi que cette situation me fait me sentir en danger…..et j’ai horreur d’être en danger !

Pourquoi la surmonter ?

Pour mieux vivre et être épanouie pardi !

Mon angoisse (enfin une) :

Avoir faim. Ressentir la faim est ? était ? pour moi une angoisse.

Par exemple quand je partais pour un trajet en voiture (même 1 h) je mettais dans ma voiture de quoi boire manger, « au cas ou ». Si je partais quelque part et que « je risquais d’avoir faim », j’avais dans mon sac de quoi grignoter « au cas ou »…..mais au cas ou quoi ? au cas ou je ressentirais la faim tout simplement.

Rester le ventre vide (même 30 mn) m’était difficile et compliqué à gérer, aller savoir pourquoi ? Il m’arrivait de grignoter ou de prendre un « en-cas » alors que je n’avais pas faim avant de sortir diner, parce que je savais que je ne dinerais tard. Combien de fois aussi j’ai mangé des gâteaux au boulot alors que ma pause dej était dans moins d’un quart d’heure. Impossible de rester le ventre vide, telle est la conclusion de cette angoisse.

Autre exemple : Si je savais que je ne rentrerais pas chez moi avant une certaine heure et que « j’aurais forcement faim » et bien je mangeais me remplissais l’estomac « au cas ou »….afin de tenir jusqu’à mon retour à domicile. Rien qu’en l’écrivant sur ce blog je trouve ça fou ! Ô bien sur j’ai fait tout les régimes possibles et inimaginables comme les plus farfelues et bien sur mon poids à fluctué en fonction de ses régimes et ….et surtout de ma capacité à gérer mon angoisse en réalité.   Mon poids le plus mince adulte : 56 kgs (j’étais maigre) et mon poids le plus haut : 75 kgs…..imaginez le yoyo permanent.

sophrologie-angoisse-alimentaire

 

Comment j’ai surmonté cette angoisse grâce à la sophrologie :

En une séance. Véridique ! Un truc de fou. Un travail au niveau d’une émotion /d’un ressenti a été nécessaire. Ce travail sur une émotion que je n’arrivais pas à gérer et/ou que j’avais mal intégré dans ma caboche est résolu…..et définitivement j’espère.

Petite précision pour « les râleurs chroniques » et les « aigries de la vie » cet article n’est pas un partenariat avec ma sophrologue et je paye mes cotisations aux cours comme tout le monde. Je ne reviens pas non plus sur le sujet de la sophrologie je vous expliquais tout ici : découverte de la sophrologie

En fin de séance (1h) au moment de la relaxation, la sophrologie nous guide pour repenser à une situation avec un ressenti d’émotion négative….en clair il vous faut repenser à une situation liée à cette angoisse et/ou qui a engendré un trouble qu’il soit alimentaire ou autre.

La technique  :

Peur/stress VS situation réconfortante...Ô il doit surement y avoir un terme plus technique mais voila comment moi je retranscris cette technique.

Gérer cette émotion,  pour évacuer cette tension afin de s’en libérer…..vous me suivez ou je vous ai perdu….En clair : j’ai dû me souvenir d’un moment/ une situation ou « avoir faim » était une émotion négative. Inutile de vous dire que le souvenir arriva très vite. Ensuite vous devez vous souvenir d’une émotion réconfortante, d’un bon moment quoi ! Votre chéri qui vous sert dans ses bras, le ronronnement de votre chat, le soleil qui vous caresse la joue sur un transat, cette odeur du café le matin que vous aimez tant etc….. et la sophrologue avec sa voix vous fait passer d’une émotion à une autre pour que votre cerveau n’analyse plus votre émotion négative comme telle. Et je ne sais pas quel cheminement (miracle ?) cette émotion négative se retrouve « accouplée » à une émotion réconfortante…..celle choisie suivez un peu les filles 😉

sophrologie-angoisse-alimentaire

Résultats :

Ressentir la faim n’est plus un souci et ne me stresse plus. A l’heure ou je vous écris je commence à avoir faim, je dois partir à mon cours de sophro justement et cela ne m’angoisse pas de ne rien avoir à grignoter avant et pour être franche : tant mieux je mangerais mieux ce soir. Incroyable non ?!?! En temps normal j’aurais eu des gâteaux dans le tiroir et j’aurais mangé le paquet soyons honnête ou je me serais arrêtée à la boulangerie du coin (quitte à faire un détour tant pis) et je me serais acheté une part de flan ou autres….

Ais-je maigri ? Je n’en sers rien je n’ai plus de pile dans ma balance et j’m’en balance en fait ! Mon poids n »est plus source de préoccupation pour le moment et si je dois maigrir je maigrirai…..sans me bousculer j’ai plus 20 ans….j’ai confiance en moi et mon corps fera bien comme il veut, je ne l’enquiquine plus, ni le prive plus pour une histoire de chiffre sur la balance.

Et vous ? A l’approche de l’été comment va votre poids et votre regard sur votre corps ?

Angoissement sainement votre,

Estelle

 

7

6 Comments

  • Vayron-Laurent 25/04/2018 at 17 h 29 min

    Hello Estelle,

    Je crois qu’on est toute un peu pareille à se conditionner pour ce satané maillot de bain… Les magasines, la pub intensifient encore plus cette angoisse…

    Je crois que tu as trouvé la vraie bonne solution…

    Pour ma part, je lâche prise… et depuis que je fais beaucoup de sport, je me sens bien dans mon corps et ma tête…

    Merci beaucoup pour ton éclairage <3

    Gros gros bisous
    Christèle

    Reply
    • Estelle
      Estelle 27/04/2018 at 10 h 16 min

      Coucou
      Je ne sais si j’ai trouvé LA solution en tout cas elle me convient pour le moment c’est déja bien.
      Je me remets au sport-plaisir et non plus pour « bruler des calories » et arrivera ce qui devra arriver.
      Bisous

      Reply
  • Val 25/04/2018 at 18 h 06 min

    Coucou Estelle,
    Pour tout te dire, ça fait bien longtemps que je ne me suis pas pesée, ma balance est cassée depuis un moment donc je fais sans !
    J’essaie de manger équilibrer, de manger lorsque j’ai faim et non pas parce que je m’ennuie ou je stresse ! et il n’y a pas de secret il faut bouger son popotin, après une séance de sport, on se sent bien !
    Contente que la sophrologie ait pu t’aider et je vois que tu es sur la bonne voie de la guérison !
    Bisous ! à bientôt, Val

    Reply
    • Estelle
      Estelle 27/04/2018 at 10 h 18 min

      Coucou Val,
      Oui je doit dire que cette histoire de sophro est une excellente découverte.
      Comme tu le dis je crois qu’il n’y a pas de miracle….ça se serait sinon !
      Bisous
      PS : si ta balance ne te manques pas plus que ça….balance là ou donne là 😉

      Reply
  • Veronika 28/04/2018 at 12 h 27 min

    Hello Estelle ! Tu as trouvé une méthode efficace pour vaincre tes angoisses. Perso, je ne me pèse plus. D’ailleurs, on voit très bien les variations de poids avec les vêtements.
    Bisous, bon week-end à toi 🙂

    Reply
    • Estelle
      Estelle 29/04/2018 at 10 h 17 min

      Coucou Veronika
      Oui tu as raison ! Après tout les jeans ne rétrécissent pas QUE à cause de la lessive 😉
      Je constate que beaucoup de personne ne se pèse plus au final, je me demande ce que vont devenir les magazines au printemps s’ils n’ont plus leurs fameux « regime bikini » à proposer……
      Bisous et bon dimanche

      Reply

Leave a Comment