Le désir d’avoir un enfant….ou pas.

Tout ce petit monde du net va bien j’espère ?

En voila un sujet qui fait grincer des dents : Ne pas vouloir d’enfant quand on est une femme.

Cet article est un peu plus long que les autres certes, il est aussi très loin de la mode ou la beauté mais j’espère que vous prendrez le temps de le lire. C’est un article tellement personnel que j’ai même pas su dans quelle catégorie le classer 🙁

D’abord je tenais à remercier le blog les pulpeuses.com sans qui n’aurait jamais oser publié cet article…. Elle à osé, du coup je me sens suffisamment libre de le faire aussi.

Le blog ici : lespulpeuses.com/

Une question : Pourquoi ? Pourquoi ce sujet est-il si mal perçu et fait de nous “des vieilles filles”, des “égoïstes” voir “des lesbiennes” au choix ….Un peu vieille France comme réaction mais j’habite depuis 3 ans dans le Tarn c’est pas dans les mentalité d’être une femme sans enfant à mon age croyez moi 😉

Petite précision : je ne parle pas de celles qui ne peuvent malheureusement avoir d’enfant ou pour qui la médecine ne peut rien, non je parle de celles qui ne veulent pas d’enfant. Celles qui n’ont pas de désirs d’enfant tout simplement…..comme moi. Bref ne pas confondre, ne pas VOULOIR d’enfant et ne pas POUVOIR avoir d’enfant.

  • Pourquoi ne pas vouloir d’enfant ?

Plusieurs réponses sont possibles suivant le parcours de chacune évidement, grosso modo voici la mienne :

Être enfant n’a été pour moi une bonne expérience. Je suis l’ainé d’une fratrie qui DOIT prendre en charge frères et sœurs alors qu’elle n’a pas l’age de le faire mais elle DOIT le faire et elle le fait. Rajouter à cela une mère “célibataire” qui ne sait jamais embarrassé de faire participer les pères biologiques (4 au total) puisque l’ainé assumait ce rôle. Secouez moi tout ça  et vous obtiendrez un “moi ? des enfants ? non merci j’ai déjà donné“. Aujourd’hui je prends ça à la dérision bien sur mais pour être honnête avec vous le chemin est un peu douloureux à vivre.

Inutile de vous dire que j’ai aimé devenir jeune adulte très tôt, partir du foyer “familial” très rapidement, devenir indépendante financièrement avec des boulot pas très épanouissants mais payait et m’offrait cette liberté. J’étais enfin libre de toute contraintes et obligations “familiales” …Mouai à part payer mes factures naturellement. 

Alors chacun son parcours, chacun son enfance aussi. Inutile de juger l’autre vous n’avez pas marché dans ses chaussures ni idée de son chemin parcouru.

  • Pourquoi ne pas faire d’enfant ?

ces-femmes-qui-ne-veulent-pas-d-enfantA vrai dire, l’idée d’avoir un enfant me repousse plus que ça m’attire ….sic sic sic..je n’y vois que des contraintes Dr c’est grave ? Oui j’aime les enfants mais je n’ai pas envie d’en élever et encore moins pendant 20 ans. D’ailleurs est-ce vraiment fini à 20 ans ? J’en doute. Les enfants c’est à vie alors faut vraiment être sur avant de se lancer parce qu’on est pas aux soldes sur le net là ! Y’a pas moyen de changer après parce qu’on sait tromper et qu’on en veut plus ! Certaines “mères” devraient réfléchir à deux fois avant d’enfanter. D’ailleurs si toutes les futures mamans devaient répondre à la question “pourquoi voulez vous un enfant ?”, je vous parie que certaines réponses seraient grinçantes.

Il y a aussi les parcours de vie pour certaines “non mères” qui fait qu’elle ne font pas d’enfant parce qu’aucun homme n’a trouvé dans leurs yeux ce rôle de père. Car oui certaines femmes considèrent aussi que faire un enfant ça se fait à 2. On peut rencontrer des hommes, avoir de belles histoires, MAIS on ne se voit pas faire des enfants avec ……et pourtant elles les aime non ? Est-on obliger d’enfanter à chaque histoire d’amour ?

  • Et cette fameuse horloge biologique on en parle ?

Cette horloge qui est censée s’affoler à l’approche de la quarantaine….inutile de vous dire que la mienne est aussi réglée que la ponctualité SNCF !

Je me souviens une fois d’une fille qui me demandait si mes ovaires ne me titillaient pas au fond de mon ventre….”si je ne ressentais pas ce désir du fond de mes ovaires ? et si mon horloge ne m’astiquait pas le fond de l’utérus ” quitte à se passer d’un papa”…..Je vous assure j’ai cru rêver, heureusement que c’était un apéro qui s’éternisait et que j’étais déjà à quelques grammes LOL Mais que serait il passé si je n’avais pas su prendre les interrogations de la madame à la légère ? J’aurais moi aussi céder à la tentation du bébé de la dernière chance avant qu’il ne soit trop tard ?  Que penser de ces femmes qui font un enfant pour ne pas vieillir seule ? J’ose espérer qu’on ne fait pas un enfant pour avoir quelqu’un avec qui papoter une fois la retraite venue……

Je me souviens aussi de ce rendez vous avec le radiologue qui vérifiait mes fibromes utérins (écho de contrôle 1 x par an), j’avais environ 38 ans et Ô drame je n’avais jamais été enceinte. A la fin de l’échographie tout fière il me sort que” tout fonctionne parfaitement vous pouvez y aller”…..cela sous entendait le fameux avant qu’il ne soit trop tard….tic tac tic tac … J’ai immédiatement répondu ….d’ailleurs devais-je me justifier ?…..que je n’étais pas sur de vouloir des enfants et que pour le moment cela ne me manquait pas …nan mais ô ! Je te demande moi si ta femme voulait tout ces bambins que tu lui a fait ?!?!

  • Quel regard la société porte sur les “non mères” ?

Dans cette société ou les familles recomposées ne se compte plus, les remariages sont aussi communs que l’achat d’une maison et à tout age, qui normalise la PMA, qui autorise l’adoption à l’étranger, qui entretient les mamans solo à coup d’aides sociales, comment ne pas se sentir anormal alors que tout le monde trouve ça tout naturel et dans la logique des choses ? Et d’ailleurs la logique des choses c’est quoi ? C’est se marier obligatoirement, avoir un pavillon avec une barrière blanche et avoir des enfants…sans oublier le chien LOL….Bref ! Est-on obligé de rentrer tout ce petit monde dans le même moule ou faut-il de tout pour faire un monde ?

Au travail ?

Essayer de poser des congés pendant les vacances scolaires ou à Noël et là vous avez tout le gang des “mamans en puissance” qui s’agite….oui oui j’exagère…enfin juste un peu…. Comment ça j’ai envie de repos PENDANT les vacances scolaires ? “M’enfin et je fais quoi de mon petit moaaaaaaa ? Et puis pourquoi tu veux fêter Noël ? T’as qu’a prendre le nouvel an comme les jeunes”…..comme si les “non mères” n’avait pas de famille avec qui fêter Noël et que leur (pauvre?) vie ne se résume seulement à faire la fête à nouvel an entre jeune……Poser des vacances en Juillet-Aout ? Un vrai combat dans certaines entreprises ou les “mamans” s’octroient le monopole des vacances scolaires. Ah si j’oubliais : les big-boss vous adorent, pas de congé mater et pas d’absence enfant malade c’est déjà ça 😉

  • Et dans les familles ?

Bebe ou pasAlors la c’est le pompon sur la Garonne, faut voir les interrogations qu’on suscite et là ça se lâche et sans aucune retenue.

Voila ce que je peux entendre :

Mais tu ne sens pas seule ?” Non j’ai des amis et puis si elle insiste un peu trop je répond ironiquement “j’ai déjà un chat à m’occuper” pfffffff, vaux mieux en rire certaines fois et le prendre au 36 000 degrés, ou le “ce que tu peux être égoïste” et bien s’il y a un domaine ou je veux bien être égoïste mamie c’est bien celui la et ça ne me dérange pas…et puis faire un enfant pour de mauvaise raison ça s’appelle comment ? Et je ne parle pas de la pression familiale des qu’une femme de votre famille enfante…..même la plus éloignée de vos cousines.…avec le fameux “et toi, quand est-ce que tu t’y mets?” de la future grand-mère qui n’en peux plus d’attendre son tour suivi du : «Tu ne sais pas ce que tu rates», et pour finir le : «Tu changeras d’avis, tu verras» sauf que je n’ai pas changer d’avis et qu’aujourd’hui je ne regrette pas car ….etc…etc…etc……Bref se justifier encore et toujours pfffff.

  • Dédramatisons ….que diable !

Histoire de dédramatiser ce sujet, je vous propose un article sur lequel je suis tombée un peu par hasard mais qui résume bien les petites phrases assassines 😉 le tout avec beaucoup humour bien sur…. le lien ici : ,10-choses-a-ne-jamais-dire-a-une-femme-qui-ne-veut-pas-d-enfants,1897995.asp

  • Dialogue de sourd entre les mères et les non-mères ?

Discuter de ce sujet est un vrai dialogue de sourds chez la plupart des moins de 40 ans …..après certaines femmes comprennent un peu plus. Et puis je suis arrivé à un point ou certaines fois je ne me justifie pas et je réponds à coup de “je ne peux pas en avoir” ainsi la personne en face croit avoir percé une douleur “de femme qui ne peut enfanter” et se la ferme ! ……Obliger de mentir pour avoir la paix c’est fou ça !

Alors pourquoi ? Pourquoi est-on considérée comme un échec de vie le fait de ne pas avoir d’enfant ? Faut il avoir un/des enfant(s) pour être considéré comme une femme normale ? Et puis qui es-tu toi tu me juger sur mes désirs de maternité ? Combien de femmes “regrettent” d’avoir fait des enfants ? Car oui certaines femmes regrettent d’avoir faits des enfants et j’en ai rencontré. Elle ne le disent pas très clairement car…..chut…sujet encore plus brulant que celui qui nous concerne ici.

L’ultime tabou ici :  nepasdevenirmere.wordpress.com

Pour résumer arrêtez de vouloir essayer de comprendre (et d’analyser ?) “ces femmes là” qui ne veulent pas d’enfant, la réponse est toute simple : Elles n’en veulent pas et c’est tout 🙂 et posez vous la question “et si moi on me demandai tout le temps pourquoi j’ai voulu/ou je veux des enfants ?”…..plaisant hein ?!?!

Pour finir, j’ai lu ce livre il y a quelques mois et j’avais bien ri. Livre déculpabilisant qui traite le sujet avec un beaucoup d’humour ou chacune se reconnaitra :

emilie devienne

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

Maternement votre,

Estelle

 

3

8 Comments

  • lescarnetsdunequadra 12 octobre 2017 at 15 h 13 min

    Hello,

    Tu as beaucoup de courage d’avoir écrit cet article… <3
    Et tu as tellement raison …
    Gros gros bisous et belle après-midi,
    Christèle

    Reply
    • Estelle
      Estelle 12 octobre 2017 at 15 h 28 min

      Merci beaucoup, j’ai tellement hésité avant de le publier 😲

      Reply
  • BeautesantedeVal 12 octobre 2017 at 15 h 40 min

    Coucou Estelle,
    C’est vrai que lorsque tu dis que tu ne veux pas d’enfants, la société te regarde bizarrement ! je ne suis pas choqué par tes propos et tes arguments !
    Chaque femme a le droit de faire ce qu’elle désire !
    Après lorsque tu as un fils unique comme moi, on te demande toujours, pourquoi tu n’en a pas fait d’autres et ça, ça a le don de m’énerver !
    Bisous !

    Reply
    • Estelle
      Estelle 12 octobre 2017 at 16 h 09 min

      Merci pour ton petit message.
      Voila c’est ça ! Toujours se justifier c’est fatiguant…pourquoi ne pas avoir d’enfant ?, pourquoi n’en faire qu’un ?, pourquoi avoir une famille nombreuses ? etc…etc..etc…..
      Pfiouuuuu Laissez nous faire comme on veut !!!!!!
      Bises

      Reply
  • Sablotine 13 octobre 2017 at 15 h 18 min

    Et oui faire des enfants n’est pas une fin en soi, tout comme être en couple d’ailleurs. J’ai deux enfants et les faire a sonné en moi comme une évidence. Je conçois tout à fait que pour certaines, ne pas en avoir est aussi une évidence. Et qu’il est heureux qu’elles ne cèdent pas à la pression sociétale. Les dégâts psychologiques pour les enfants pas vraiment désirés peuvent être énormes.
    Tu t’assumes dans tes choix et c’est ce qui compte. Quoiqu’on choisisse, on sera toujours critiqué de toute façon.
    Bonne journée a toi !

    Reply
    • Estelle
      Estelle 17 octobre 2017 at 14 h 57 min

      Merci pour ton message et ton soutiens.
      Estelle

      Reply
  • Aurore 15 novembre 2017 at 12 h 02 min

    Super article, vraiment !

    On a une telle pression de la part de la société, alors qu’un enfant, c’est bien connu, ça pollue et que de toute façon il va falloir se calmer sur la procréation vu le nombre que nous sommes déjà sur cette planète.

    Clairement, je ne sais pas si je veux des enfants, mais mon amoureux en veut, alors moi, j’hésite, je ne sais pas. Ça m’effraie.

    J’ai 32 ans et ne sais toujours pas si j’en veux, je n’ai pas de désir réel, mais plus un ” et si je regrettais un jour de ne pas en avoir eu ?”, et puis quand même, un peu, l’envie d’une “famille”, plus que d’un enfant.

    Je me reposerai cette question, mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, je suis très bien sans !

    Belle journée

    Reply
    • Estelle
      Estelle 22 novembre 2017 at 10 h 47 min

      Tu as raison de réfléchir avant de te lancer. Il faut en parler ouvertement et clairement avec ton compagnon.
      Bonne journée et merci pour ton soutiens.

      Reply

Leave a Comment